Publié le mardi 16 février 2021 à 13:17

Modifié le mardi 16 février 2021 à 16:38

Une tarification agressive s’apparente à une action de lancement et ne laisse aucun doute. Ce mardi, Disney a annoncé une augmentation des tarifs d’abonnement pour la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche – comme, notamment, la France – à partir du 23 février. Le flux vidéo sera de 9,90 à 12,90 francs, soit 129 francs avec un engagement d’un an.

Lancé dans les premières heures de semi-confinement, le 24 mars 2020, le service du géant de l’audiovisuel se rapproche des prix de Netflix. Pour le justifier, il a souligné un trésor: des financements provenant de Disney TV (production d’ABC) ainsi que du XXe siècle, FX et Searchlight, la division cinéma indépendante de Fox, ont été récemment rachetés. A partir de mardi prochain, avec « Star » activé, ceux qui sont encore enfermés et enfermés auront accès à de nombreux films et séries. Les « stars » sont présentées comme de nouvelles chaînes, telles que Pixar, National Geographic, etc.

Des centaines de films et séries

Des centaines de films et séries

Lisez aussi: La guerre de la série en ligne commence Lire aussi : Télévision | Koh-Lanta : Laure, agricultrice du Doubs, la bonne élève.

Les masses auront quelque chose à impressionner. Au moins pour un moment. Des films comme Titanic, The Red Line, Pretty Woman, Rocky Horror Picture Show, The Kingsman, The Planet of the Apes ou la collection d’Alien, The Curse and its suites, de Wes Anderson, le biopic Hitchcock …

Dans sa présentation, le responsable du groupe pour les pays germaniques s’est principalement concentré sur la série – sans surprise, car elle avait pour mission de fidéliser les clients. Il y aura 230 ou 13 000 épisodes. De quoi plonger, entre autres, dans les intégrales de Grey’s Anatomy, Desperate Housewives, Lost, Sons of Anarchy, The Walking Dead, Atlanta, The X-Files, 24 heures chrono ou Scandal …

Sur le même sujet

Netflix dans le viseur

Lisez aussi: Disney, galaxie lancée contre Netflix Sur le même sujet : Loana dans TPMP ce soir : Sylvie Ortega profère de graves menaces à son égard.