Le Grand Prix de Monaco, événement prestigieux de la saison, se tiendra le 23 mai avec 7 500 spectateurs. Ceux-ci doivent effectuer des tests PCR.

C’est une jauge extraordinaire. En France, les instituts de sports de plein air peuvent renouer avec le public le 19 mai, mais avec une capacité limitée à 1000 spectateurs.

“Dans le même temps, il est important qu’il soit maintenu avec un minimum de participation publique et des conditions sanitaires incontestables”, a souligné le Premier ministre Pierre Dartout. Ce sera le premier GP de la saison 2021, organisé avec autant de spectateurs, alors que la F1 a évolué sous une bulle depuis l’arrivée de Covid.

Présenter un test PCR à la frontière

Présenter un test PCR à la frontière

Plusieurs spectateurs vaccinés ou guéris étaient présents pour la première manche à Bahreïn le 28 mars. Le GP d’Émilie-Romagne au Portugal s’est déroulé à huis clos, tandis que le GP d’Espagne a accueilli 1 000 personnes dimanche.

En pratique, il n’y a pas de restriction sur l’origine du public qui doit présenter un test PCR à la frontière et entrer dans le circuit. Les résidents, les salariés de la principauté et les monégasques sont dispensés des tests.

Classement des pilotes (2/23)

Classement des pilotes (2/23)

Cela pourrait vous interrésser :   Foot: le président de l'UEFA veut "rebâtir l'unité" du foot européen