En s’imposant à Nantes (2-1) ce dimanche soir, grâce à un doublé de Memphis Depay, les Lyonnais ont rempli leur mission. Toujours quatrièmes, les trois points derrière le leader lillois. Le match: 1-2 Il ne reste plus que cinq jours, et ce dimanche soir le constat est là, inconciliable: les quatre premiers du championnat se déroulent en trois points, tous séparés par une petite unité. De Lille, toujours en tête malgré leur nul, à Lyon, qui n’a pas obtenu de place mais qui a pris deux longueurs au LOSC en s’imposant à Nantes. lire aussi le film des JO de Nantes «Il faut être prêt à souffrir mais aussi être fort mentalement. Je pense que si on parvient à bien défendre et à sortir les premiers ballons propres, on aura des chances de jouer », a annoncé Antoine Kombouaré, le sélectionneur des Canaries. Bien sûr, ses joueurs n’ont pas écouté ses instructions. Après cinq minutes de jeu, le bouton nantais, comme lors de la première étape (premier but admis dans la 4e et défaite 0-3), a frappé. Lafont a frappé une lumière, Fabio a donné le ballon deux fois à l’adversaire, et vista à Paqueta, passant, et Depay, buteur avec un bel extérieur, a fait le reste (1-0, 5e). Les vastes espaces et la mauvaise coordination à Nantes ont également aidé. Alors que Nantes – toujours avant-dernière – avait quelques situations à revenir, mal négociées faute d’imagination et de finition, les Lyonnais n’ont pas tremblé pour doubler l’effort. Paqueta, à nouveau (voir ci-dessous), a lancé Toko Ekambi, qui a poussé Lafont à l’erreur dans sa zone. Depay s’est chargé de convertir le penalty (2-0, 37.) tout en sérénité. « On prend des buts stupides, on donne les deux », soupira Pallois à la pause au micro de Canal +. Un bon résumé. Sur ce deuxième but, Traoré, qui a semblé blessé pendant plusieurs minutes, a continué et n’a jamais pu rattraper Toko. Il est sorti après le penalty. Curieux … lire Classement Assez curieusement, Lyon n’a pas été si calme par la suite et s’est trop tenu en tête. But de Pallois, en deux temps d’un corner (2 -1, 61.), rendait les hommes de Rudi Garcia douteux. Mais ils ont tenu et ont réagi au PSG et à Monaco, comme prévu. Désormais (après Monaco, en coupe, mercredi), dans à peine une semaine à la fois, les JO s’attaqueront à Lille dans un choc qui devrait en dire long pour la course au titre. Avec éventuellement une inversion des positions dans la position. 15 Auteur d’un nouveau doublé, Memphis Depay est impliqué sur 15 buts en Ligue 1 en 2021 (10 buts, 5 passes décisives). Personne ne fait mieux. De plus, le Néerlandais avec ses 18 buts cette saison prend la deuxième place devant Ben Yedder dans les scores. Les joueurs: Guimaraes-Paqueta, le record du « do Brasil » Certes, Depay était le héros lyonnais de ce soir avec ses deux performances, mais que serait-il sans le duo Guimaraes-Paqueta derrière lui? Depuis le changement de système, les deux jeunes Brésiliens ont joué un rôle clé dans l’animation du jeu. On pouvait le voir sur les deux buts de Lyon. A chaque fois que Guimaraes était à l’origine avec contrôle et quelques mains avant de servir entre les lignes, son compatriote qui par sa vision offrait l’ouverture à Depay et jetait Toko pour le penalty de la pause. Surtout, Paqueta était toujours très bon (il est impliqué sur 5 buts lors de ses 4 derniers matchs), notamment dans son orientation et ses décalages. Un vrai n ° 10.