Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a salué mercredi matin le retrait de 6 clubs anglais des 12 promoteurs d’une Super League privée, promettant de “reconstruire l’unité” du football européen et “avancer ensemble”.

“L’important maintenant est d’aller de l’avant, de reconstruire l’unité dont jouissait le sport auparavant et d’avancer ensemble”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le chef de l’UEFA, qui a contacté les tireurs d’élite mardi matin, les exhortant à “changer d’avis”, a répété “qu’il était admirable de reconnaître une erreur et que ces clubs ont commis une grave erreur”.

“Mais ils sont de retour maintenant et je sais qu’ils ont beaucoup à offrir non seulement à nos compétitions, mais aussi à tout le football européen”, a-t-il poursuivi.

Les créateurs vont reconsidérer le projet

Les créateurs vont reconsidérer le projet

Parmi les clubs anglais sortis en tête, Manchester City et Chelsea sont en demi-finale de l’actuelle Ligue des champions, et ont été menacés d’être privés cette année de la fin de la compétition.

Les six autres clubs dissidents, dirigés par le Real Madrid – également demi-finaliste de la C1 – ont annoncé qu’ils «reconsidéreraient les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet».

Cela pourrait vous interrésser :   Le maire de Manchester aimerait que le foot anglais adopte la règle allemande du 50+1