DÉBAT – Douze grands clubs de football ont annoncé lundi l’ouverture d’un tournoi de Ligue des champions. Une annonce retentit au milieu du grand bal. Philippe Leuba, Conseiller d’Etat vaudois et ancien conférencier international et Brian Wakker, écrivain à la RTS, co-parrainés.

«Avoir les jeunes qui peuvent gagner gros, est unique dans le jeu. Le feu du sport est la passion qui motive, pas les revenus », a déclaré Philippe Leuva. Pour Brian Wakker, c’est une question d’excellence:« Ces clubs sont les plus forts aujourd’hui maintenant, le plus important est financier et on a l’impression qu’ils ne le font pas. Je m’en soucie trop. « 

Philippe Leuba en convient: «Nous avons affaire à des chefs d’entreprise. Lorsque Manchester United ne se qualifie pas, les fans de Manchester United échouent. Brian Wakker trouve que ces célèbres footballeurs « croient que les grands matchs sont de grands spectateurs, mais les grands matchs ne sont plus si importants ». Les gens sont fatigués de ces jeux ». Il a pris l’exemple de la finale de la Ligue des champions, en 2019, où il n’a regardé rien de plus en France qu’un téléfilm.

Cette Super League est un jeu de poker de la part des clubs. Cependant, «j’ai peur que cela affecte la compréhension du football», a conclu Philippe Leuba.