Brillant sous le maillot du LHC, Denis Malgin terminera la saison en Amérique du Nord. L’attaquant soleurois a été rappelé par sa franchise NHL de Toronto, qui l’a immédiatement placé en AHL.

Brillant sous le maillot du LHC, Denis Malgin terminera la saison en Amérique du Nord. L'attaquant soleurois a été rappelé par sa franchise NHL de Toronto, qui l'a immédiatement placé en AHL.

Denis Malgin, auteur de 45 points en 49 matchs de Ligue nationale avec Lausanne, jouera d’abord pour les Maple Leafs, les Marlies de Toronto. La saison dernière, il a disputé huit matchs avec les Maple Leafs après avoir été transféré des Panthers.

Denis Malgin, engagé par le LHC en octobre et attendant le début de la saison dans la LNH, a décidé en janvier de terminer ce championnat sous le maillot lausannois. Il aura probablement l’occasion de se joindre aux Maple Leafs lors des barrages que Toronto est sûr de disputer.

Sport

Hamilton compte désormais 97 succès en F1. (© KEYSTONE / AP / Manu Fernandez)

Le champion du monde en titre Lewis Hamilton a décroché dimanche au Portugal sa 97e victoire en Formule 1.

Le champion du monde en titre Lewis Hamilton a décroché dimanche au Portugal sa 97e victoire en Formule 1.

Le Britannique a survolé les débats pour battre son vice-champion néerlandais Max Verstappen (Red Bull) de près de 30 minutes sur le circuit de Portimão.

Lewis Hamilton, qui a été privé de sa 100e pole position historique par son coéquipier Valtteri Bottas pour moins d’un centième, s’est réconforté autant que possible. Après ce deuxième succès en trois courses dans cet exercice à partir de 2021, le septuple champion du monde creusera un premier écart.

Son principal concurrent Max Verstappen, vainqueur du précédent GP d’Imola, a désormais huit longueurs de retard. Le troisième dimanche, à plus de 33 ” de son coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas remontait à la 4ème place du général, dont le Britannique Lando Norris (5ème dimanche) prenait encore la 3ème place.

Sang-froid

Lewis Hamilton n’a pas été dérangé par sa fraîcheur habituelle lorsque Max Verstappen l’a dépassé au 7e tour lorsque la course a repris après un accident de voiture de sécurité. Au 11e tour, il dépasse à nouveau le Néerlandais, puis devant un Valtteri Bottas, qui manque de vitesse au 20e tour.

Cela pourrait vous interrésser :   Foot : Toutes les infos mercato du 4 mai…

Verstappen, pour sa part, a profité du Finlandais dans le 37e des 66 tours de ce GP. D’abord attribué au pilote Red Bull, le point du meilleur tour est finalement revenu à Bottas, qui avait atteint son temps en franchissant les limites de la piste. Par coïncidence, Verstappen aurait pu prendre la pole position la veille si son temps n’avait pas été annulé pour les mêmes raisons.

Le Mexicain Sergio Perez (Red Bull), Lando Norris (McLaren), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), le Français Esteban Ocon (Alpine), son coéquipier espagnol Fernando Alonso, l’Australien Daniel Ricciardo (McLaren), le 16e en la grille de départ, et le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) complètent le top 10.

Räikkönen abandonne

Il n’y avait qu’une seule retraite à regretter, celle de Kimi Raikkonen (Alfa Romeo). Le Finlandais a dû jeter l’éponge après un contact avec … son coéquipier Antonio Giovinazzi au début du deuxième tour. L’Italien a terminé 12ème, Alfa Romeo est donc toujours à la recherche d’un premier point cette saison.

Cette quête ne se termine pas sur le tapis vert. Les commissaires de course ont conservé la pénalité de 30 pouces imposée à Kimi Raikkonen après le Grand Prix d’Émilie-Romagne. Le Finlandais a terminé à la 9e place avant d’être rétrogradé à la 13e place. Alfa Romeo a présenté de nouveaux éléments qui ont été rejetés.

Sport

Karlen et Hoarau se félicitent, mais Sion n’a obtenu qu’un point contre LS. (© KEYSTONE / VALENTIN FLAURAUD).

Le FC Lausanne-Sport prend un point lors de son déplacement à Sion. Les Vaudois ont fait match nul 1 partout dimanche contre la lanterne rouge. En 4 confrontations cette saison, le club lémanique n’a jamais réussi à battre les Valaisans.

Le FC Lausanne-Sport prend un point lors de son déplacement à Sion. Les Vaudois ont fait match nul 1 partout dimanche contre la lanterne rouge. En 4 confrontations cette saison, le club lémanique n’a jamais réussi à battre les Valaisans.

Le sport lausannois va bien! Les visiteurs transpiraient. Leurs adversaires menaient le score jusqu’à la 67e minute avant que Moritz Jenz n’égalise à la 83e minute. Dans la séquence, chaque équipe a créé une excellente occasion de remporter la victoire. Au final, c’est un bon point pour le club lausannois face à la lanterne rouge qui s’est battue de bout en bout.

Les déclarations de Giorgio Contini, entraîneur de LS:

Au classement général, Lausanne-Sport a donc encore 11 points d’avance sur la dernière ligne du FC Sion, entraîné par Marco Walker, et 9 points d’avance sur Vaduz, qui est synonyme de barrage à la 9e place. Le séjour en Super League est donc presque complet pour LS avec seulement 12 points.

Les objectifs peuvent donc être revus à la hausse. Giorgio Contini:

Le seul vrai inconvénient pour Lausanne-Sport est la sortie du défenseur Mickael Nanizayamo pour blessure. Touché lors d’un duel aérien en début de partie, le joueur est resté longtemps au sol et a été évacué sur une civière. Sa saison pourrait déjà être terminée.

Cela pourrait vous interrésser :   Foot: les grands clubs dynamitent le foot européen

Sport

Seiko Hashimoto planifie les Jeux Olympiques à huis clos (© KEYSTONE / AP / Franck Robichon)

Les Jeux Olympiques de Tokyo pourraient avoir lieu à huis clos, a déclaré vendredi la présidente du comité d’organisation à moins de trois mois de l’événement reporté à cet été. Elle a fait le voeu de JO “sûrs”.

Il pourrait y avoir une “situation où nous ne pourrions autoriser aucun spectateur”, a admis Seiko Hashimoto, ajoutant que les Jeux ne seraient un succès que si les organisateurs protégeaient “pleinement” les athlètes et le peuple japonais.

Les Jeux Olympiques de Tokyo ont été reportés d’un an en raison de la crise sanitaire et se dérouleront du 23 juillet au 8 août.

Au Japon, Tokyo et trois autres départements ont été placés dans un troisième état d’urgence depuis dimanche au milieu de l’augmentation des cas de Covid-19 qui nécessitent que des événements sportifs se déroulent à huis clos.

Le système hospitalier japonais étant déjà sous forte pression, Tokyo 2020 a été critiqué pour avoir demandé la collaboration du personnel médical japonais pour l’événement. Mme Hashimoto a souligné que l’absence de spectateurs pouvait soulager la pression.

«Si l’événement (olympique) lui-même changeait, ce serait en termes d’audience», a-t-elle déclaré. Et de noter que “c’est un domaine dans lequel nous pourrions être en mesure de réduire l’inquiétude du public concernant le système hospitalier”.

Apaiser le scepticisme

Afin d’apaiser le scepticisme de la population japonaise, principalement en faveur d’un report ou d’une annulation supplémentaires, Tokyo 2020 a publié des «Game Books» énumérant des mesures antivirus strictes, dont une nouvelle version a été dévoilée. Mercredi. Cependant, la quarantaine pour les athlètes n’est pas requise et les vaccins ne sont pas obligatoires.

Seiko Hashimoto a noté que les règles étaient en cours de raffinement mais a déclaré qu’elle était convaincue que les jeux pouvaient être joués de manière “sûre”. “C’est une responsabilité importante. Je veux expliquer clairement comment nous travaillons pour les jeux.”

Alors que Hashimoto a dit qu’elle avait entendu les inquiétudes du public, elle espérait que le public serait finalement “heureux” que l’événement ait eu lieu. “Mon grand objectif est de me préparer pour les Jeux d’une manière que les gens puissent voir”, a-t-elle déclaré.

Pas de spectateurs étrangers

Mercredi, le Comité International Olympique (CIO) a fait le point sur la présence du public notamment aux Jeux Olympiques. La décision sur la présence de spectateurs résidents lors des compétitions a été reportée à juin pour refléter la situation de la pandémie à l’époque, puis le CIO a expliqué. C’était prévu pour avril.

Le 20 mars, il a été décidé d’interdire la présence de spectateurs étrangers. L’escalade de la pandémie au Japon, qui a déclaré l’état d’urgence dans quatre préfectures, dont Tokyo, pendant trois semaines jusqu’au 11 mai, a contraint les décideurs politiques à la reporter.

Cela pourrait vous interrésser :   ATP Genève: Roger Federer sera de la partie!

Si le public, plus ou moins nombreux selon les lieux, est autorisé à participer aux événements, il doit porter un masque et ne peut répondre que sous forme d’applaudissements sans crier ni chanter.

Sport

Mathieu Vouillamoz a marqué 3-1 pour Genève, qui s’est rendu en finale de la Ligue nationale. (© KEYSTONE / ENNIO LEANZA).

Genève-Servette est en finale des play-off de National League. Les Aigles ont écarté les Zurich Lions 3-0 dans la série après un troisième succès 4-1 au Hallenstadion.

Le magicien de la patinoire Linus Omark a laissé un bon souvenir à Zoug lors de sa première visite en Suisse. Mais le Suédois aux mains d’or a également quitté la Suisse avec 6 points en 12 matches de barrage.

Dans ce troisième acte des demi-finales, le numéro 67 jouait le marchand de bonbons, tel qu’il le connaissait en saison régulière. Le scandinave a tranché sur sa ligne avec Daniel Winnik et Mathieu Vouillamoz. Rien que sa passe à Winniks 2-1 valait le déplacement.

Avec de telles locomotives attaquées, la société basée à Genève a réussi. Même si Zurich a vendu chèrement sa peau, les Lions n’ont jamais trouvé la recette de ces Servettiens «en mission». Les Andrighettos, Roe et autres Hollenstein n’ont pas joué leur rôle de leader. Dans les rangs des Eagles, tout le monde semblait tirer sur la même corde.

Daniel Manzato avouait son objectif «réglementaire», mais Broyard était à nouveau exemplaire. Le futur gardien bernois sait que renvoyer Trutmann au 12e rang était loin d’être imparable, mais c’était la seule rondelle à franchir sa ligne. Fort pour ceux qui ont dû remplacer Gauthier Descloux en quart contre Fribourg. Cette victoire est la septième consécutive pour les Eagles, qui sont tous élevés pour le moment.

Rappi entretient le suspense

Mieux, ce dernier a même des jours de congé car Zoug n’a pas mis fin à sa série face à Rapperswil. Car oui, les St-Gallois sont toujours vivants. Ils ont remporté une victoire 2-1 de Zug et sont revenus à 2-1 dans la série des cinq meilleurs.

Rapperswil ne voulait clairement pas que la finale de la Ligue nationale soit peut-être le meilleur des sept matchs. Les Saint-Gall ont donc été recherchés pour gagner à Zoug. Une réussite qui ne remet pas en cause, mais qui nous rappelle que Rappi n’est pas là par hasard.

Les Zougois ont dominé le match avec 31 tirs à Nyffeler, tandis que les Lakers n’ont allumé Genoni que 16 fois. Seuls les buteurs de Lugano en quart de finale étaient extrêmement opportunistes. Daniel Vukovic a ouvert le but dans le 10e et Nando Eggenberger a réagi à l’égalisation de Hofmann avec un deuxième but décisif dans le 20e.

Le quatrième duel aura lieu samedi sur les rives du lac de Zurich.