Genève a atteint les demi-finales des éliminatoires de la Ligue nationale, dominant le succès 4: 1 5: 0 de Fribourg, qui marque la fin de la série.

Les aigles ont donc survolé le dernier duel contre Gottéron. Quatre victoires consécutives et un constat: Genève a trouvé la clé.

Lorsqu’ils ont pris View II, nous ne pouvions même pas imaginer pleinement Genève. Et puis c’était un jeu de comparaison pour eux avec 8-3, qui a fait si mal aux fribourgeois. Du coup, les joueurs calmes, soudain gentils, soudain “doux” de Christian Dubé ont coulé. Conseil.

Ce jeu de puissance Dragons de la saison principale a été complètement éliminé au cours de cette série. Un petit buisson qui cache une immense forêt, un objectif rare en supériorité numérique 8-3. Personne n’a été trompé et personne n’a vu cette réalisation unique comme une percée.

Les outsiders de BCF Arena ont disparu dans la scène II, tandis que les outsiders du GSHC ont dégagé leurs stupides pénalités pour retrouver une immobilisation fixe dans la manche de Pat Emond. Même sans Gauthier Descloux, le portier titulaire, les servistes ont pu repousser les maigres attaques sur les lieux. Les gardiens de but Herren, Sprunger et Mottet n’ont pas réussi à retirer le bouton de sourdine.

Zug a pu battre Berne 5-2 pour mener 3-2 dans la série.

Lausanne enfin dans le match

Extension dans le duel des Lions, alors que Lausanne a finalement trouvé son jeu comme une victoire 5-2 pour Malley. Les Vaudois ont disputé le même match que Zurich lors des trois derniers affrontements, tandis qu’Alemannic est tombé dans les mêmes pièges que les lausannois ces derniers jours. Et pour Zurich, la série est désormais 3-2.

Cela pourrait vous interrésser :   VIDEO - Accident monumental en F1 au GP d'Imola

Nous avons vu Sven Andrighetto le plus productif de Zvenich sortir du match lorsque Charles Hudon a passé un vilain bâton autour du cou. Mais les hommes de Rikard Grönborg ont eu l’impression que leurs nerfs étaient hors de contrôle.

Le retour de Denis Malgin au LHC a eu l’effet escompté. On a revu Charles Hudon et Christoph Bertschy plus présents comme si la présence du numéro 62 avait donné aux Vaudois cette âme supplémentaire.

C’est drôle de voir un club lausannois densément tricoté amputé par le capitaine Mark Barberio. A croire que les joueurs de Craig McTavish avaient besoin de cette petite révolution.

Rapperswil a réalisé un énorme exploit en quittant Lugano. St-Gallois a dominé Lugano avec 4-3 aps pour empocher la série 4-1. Dans ce cinquième match, les Tiits ont terminé presque devant la 97e place et le but gagnant de Gian-Marco Wetter, mais les Bianconers ont réussi à atteindre le niveau 3-3 en 12 secondes après avoir sorti le gardien de but de la troisième période.

Laissés par l’entraîneur Jeff Tomlinson, les Lakers ont écrit la plus belle page de leur histoire. Le dixième de la saison principale, a pris St. Gallen Biel a été éliminé en deux matchs avant d’en battre un autre en saison régulière. Incroyable.

Cet article a été publié automatiquement. Source: Réf