Deux établissements du groupe ont infléchi les règles strictes auxquelles doivent s’astreindre les employés en matière d’apparence, détaille Slate.

Deux établissements du groupe ont infléchi les règles strictes auxquelles doivent s’astreindre les employés en matière d’apparence, détaille Slate.

Une petite révolution pour toute la bande de Minnie, Goofy et Mickey Mouse. Lire aussi : Tous sports – JO – Paris 2024 – Paris 2024 : trois salariés de la Solideo suspendus après des accusations de propos discriminatoires. Slate a rapporté dans le New York Post que les employés de Disney ne sont plus associés à un code ultra-strict qui réglemente l’apparence, comme ils l’ont fait jusqu’à présent.

L’équipe américaine a décidé de «être fière de ce que représente le personnel des parcs d’Orlando et de Californie. Par conséquent, ils sont autorisés à porter le costume choisi ou à montrer les tatouages ​​exposés. Autre innovation importante: la longueur des cheveux des hommes n’est plus réglementée et ils sont autorisés à se peindre les ongles.

Des règles assouplies, pas supprimées

«Nous voulons que nos clients voient leurs origines et leurs traditions reflétées dans les histoires, les expériences et les produits qu’ils rencontrent dans leurs relations avec Disney», a déclaré Josh D’Amaro, président de Park, Experience and Products. Sur le même sujet : Basket – Jeep Élite – Le résumé de la victoire de Boulogne-Levallois à Pau-Lacq-Orthez en vidéo.

LIRE AUSSI Hong Kong: Disney récupère son célèbre château au nom de la «diversité»

Et, comme on ne le refait pas (complètement), il y a encore quelques règles: les vernis et les décorations du personnel doivent être de la même couleur, et les tatouages ​​ne doivent pas dépasser la taille d’une main dans les endroits où ils peuvent être vus. . Ils ne doivent pas non plus dépeindre la nudité ou exprimer des messages offensants. En fin de compte, les couleurs de cheveux vives sont toujours interdites: Disney ne prend en charge que les couleurs de cheveux naturelles.

Vous lisez actuellement: Vêtements, tatouages ​​… Les parcs Disney changent les codes des employés

A découvrir aussi