La série italienne, disponible sur Netflix depuis fin avril, réinvente les super-héros sur petit écran à travers le portrait d’Omar. Fournisseur de pizzas sénégalais, il a la capacité de se rendre invisible.

Une autre grande série pour les ados? Pas tellement … La nouvelle production italienne de Netflix Zero met en lumière les talents spéciaux d’Omar (Giuseppe Dave Seke) – un jeune homme capable de se rendre invisible. Accompagné d’un gang de Barrio, un quartier populaire de Milan menacé par un promoteur immobilier voyou, Omar apprend à maîtriser ses nouveaux pouvoirs et tente de mettre fin aux abus du gang qui ravage la région.

Avant même de réaliser le cadeau et d’apprendre à l’utiliser, il se définit comme «invisible» entre les limites de son quartier, Barrio et au-delà. Cet homme dans l’ombre ne se reconnaît pas dans ce monde où règnent le pouvoir et l’argent. Il n’a jamais eu d’amis et préfère passer son temps libre à dessiner des bandes dessinées ou à prendre soin de sa sœur. Il livre des pizzas aux riches milanais pour joindre les deux bouts et glisse un peu ou deux, parfois, aux sans-abri locaux.

Mais tout change quand il est poursuivi par une bande de jeunes du quartier, disparaît … Sharif, Momo, Sara et Inno, déterminés à protéger Barrio de la menace d’un gang de plus en plus menaçant, comprennent que les facultés d’Omar alias. « Zéro » peut représenter une ressource importante. Omar rejoint ainsi cette formidable «bande d’amis», apprend à maîtriser son don et – paradoxe ultime – devient visible aux yeux des autres pour la première fois.

Giuseppe Dave Seke (Omar) et Beatrice Grannò (Anna). (NETFLIX)

Giuseppe Dave Seke, pour son premier rôle, interprète parfaitement ce personnage un peu marginal auquel on peut facilement s’identifier. Omar change et s’affirme au fur et à mesure que ses pouvoirs se développent. Il vit un véritable choc des cultures, déchiré entre ses humbles origines et un monde de strass et de paillettes qu’Anna lui ouvre, dont il tombe amoureux. Sa psychologie s’affine au fil des épisodes, et le jeune homme, qui est au fond aimer, mais un peu perdu, gagner en confiance, conscient de pouvoir apporter la paix dans le quartier où il a grandi.

Par le pouvoir de l’invisibilité de son héros, Zero met en avant des protagonistes noirs, peu représentés dans la série: Issu d’un quartier très défavorisé, Omar, Sharif, Momo, Inna et les autres subissent des violences quotidiennes et ont trop souvent été victimes du racisme policier ordinaire. Jusqu’à ce qu’ils apprennent à se faire confiance pour exister.

Le «gang du Barrio», comme Omar s’associe pour sauver un quartier en détresse. (NETFLIX)

Recherché par un entrepreneur prêt à tout pour pouvoir acheter le lieu à rabais et construire des immeubles luxueux, leur quartier se dégrade encore plus et devient, tandis que le groupe tente tout pour le sauver, un personnage à part entière de la série. Mais si Zero montre un nouveau visage milanais, il reste, malgré le thème, profondément enraciné dans la réalité.

Esthétiquement, la production – adaptée du roman Non ho mai avuto la mia età (« Je n’ai jamais eu mon âge ») d’Antonio Dikele Distefano, paru en 2018 – était forte. Les scènes qui glissent dans la peau de «l’homme invisible» sont particulièrement réussies. La bande originale est addictive et variée (Manu Chao, Amadou et Mariam …), les 8 épisodes de 25 minutes mettent du temps à mettre en place l’action, mais avec un bon plaisir se regardent avec une joie constante. En attendant un dernier trailer rock qui laisse de nombreuses questions sans réponse … Qu’espérons-nous, faites confiance à une saison 2.

L’affiche de la série « Zero ». (NETFLIX)

Genre: Fantastique Créé par: Menotti, d’après un roman d’Antonio Dikele Distefano Distribution: Giuseppe Dave Seke, Haroun Fall, Beatrice Grannò, Richard Dylan Magon, Daniela Scattolin … Pays: Italie Disponible sur: Netflix

Synopsis: Omar est un garçon timide vivant à Barrio, un quartier de Milan. Un jour, il découvre qu’il a le pouvoir inhabituel de l’invisibilité. Il veut s’en débarrasser, mais se trouve prêt à l’utiliser pour sauver ses proches. A travers ses aventures, Omar découvrira l’amitié de Sharif, Inno, Momo et Sara, et peut-être même l’amour.